Spectacle
VIOLENCE – création 2026

Théâtre, marionnettes et matières

Adolescent / Adulte

Matière et réflexions

Un titre résolument anxiogène, avec la volonté d’interpeler le spectateur adulte et adolescent, à qui ce spectacle s’adresse.

Un mot qui éclabousse, dès qu’on le prononce, pour cristalliser tous nos démons rien qu’à son évocation.

Un mot qui veut décortiquer les maux d’une société contemporaine, qui pousse constamment les curseurs sans pour autant les maitriser.

Un mot qui évoque la peur, le malheur, la douleur, pour se confronter à sa meilleure ennemie : la résilience.

Apostropher son importance, sa valeur, sa nécessité et sa légitimité, pour rivaliser avec ses antonymes.

Explorer les différentes formes de violence et questionner leurs parcours : où, quand et pourquoi naissent-elles ? Est-il seulement possible de vivre sans ? Observer et jauger par degrés cette VIOLENCE pour mieux la maîtriser, ou pas.

Et interroger ce monde qui n’en est pas moins avare…

 

Utiliser le kraft pour former, plier, animer, déchirer nos personnages. Du scotch de chantier pour les réparer, les assembler, les faire briller, puis du fil de fer pour les maintenir debout, tant qu’ils évitent les barbelés !

Sculpter, découper, sentir, assembler, écouter et faire naître ces personnages dans leurs habits scotchés qui vont laisser la lumière les transpercer pour mieux découvrir la fragilité de leurs socles.

Imposants mais légers, intrigants mais familiers, mettre des visages sur ces manteaux sans corps et convoquer ces instants douloureux, qui résonnent davantage que les souvenirs les plus doux.

Épingler ces mannequins qui me servent de modèles pour confectionner leurs costumes sans mesures.

Échapper au pathos pour ne pas déraper dans le cliché en mettant à distance les angoisses qui pourraient inviter à franchir un cap.

Questionner mon obsession du conte et de sa perversité en affirmant cette attirance pour la littérature, le cinéma et la musique où tragédie et colère s’invitent systématiquement.

Enfin, serrer les poings, retenir mon souffle, déformer les cintres puis écouter cette petite musique intérieure pour me laisser bercer par ses battements.

Pas de spectacle au programme pour le moment

DISTRIBUTION
  • Écriture, interprète et marionnettiste
    Cédric Hingouët/
  • Co-écriture
    en cours/
  • Collaboration artistique
    Delphine Bardot/
  • Création lumière et décors
    Alexandre Musset/
  • Création costumes et matière
    Stefani Gicquiaud/
  • Visuels
    Greg Bouchet/
X